juin - 2013 27

Pour faire suite au billet sur les fab labs paru précédemment et à l’occasion de la résidence Imaginons nos Fab Labs qui a lieu dans la grande région de Montréal, voici une veille pour poursuivre nos réflexions et l’exploration de ces espaces de création.

Image_Fab_Lab

 

Bibliothèques, nouveaux espaces, réflexions

Les Tiers-Lieux, une notion à expérimenter et co-construire
Historique, définition et réflexion sur les tiers lieux de la part de Raphaël Besson, chercheur en Sciences du territoire et chef de projet Living Lab à la Casemate à Grenoble.

Les fab labs en bibliothèque : nouveaux tiers lieux de création
Marie D. Martel, à la Ville de Montréal, rappelle comment les bibliothèques ont de tout temps participé à l’évolution de la société dans laquelle elles sont implantées et comment elles se sont adaptées. Le passage au livre numérique et la libération des espaces en bibliothèque est peut-être le moment d’ouvrir de nouveaux lieux de participation citoyenne et créatrice : les fab labs. Son article propose des liens vers huit labs divers.

Espaces physiques et pratiques émergentes : comment les bibliothèques publiques peuvent y participer ?
Cet article de Vincent Audette-Chapdelaine, paru dans le Bulletin des bibliothèques de France et bien que datant de 2011, est toujours d’actualité. Le bibliothécaire et directeur d’Espace Temps, nous présente différentes initiatives citoyennes et communautaires, lieux de partage et de création. Il nous invite ainsi à questionner le rôle et la place de la bibliothèque publique dans ce nouvel univers.

 

Fab Labs

Qu’est-ce qu’un FabLab ?
La réponse parfaite à la question, en une minute et trente secondes, en images, ludique et limpide. Il manque bien évidemment des détails, mais les éléments de base sont là.

Les Fab Labs par Neil Gershenfeld
La conférence TED que Neil Gershenfeld, professeur au MIT et fondateur des fab labs, a présenté en février 2006. Il explique d’où est venue l’idée de ce concept, comment s’est amplifié le mouvement, quels objets on peut y créer et comment cette fabrication personnelle (qui vise une approche ascendante, bottom-up) est une véritable révolution.

Charte des Fab labs
La charte officielle (en anglais) sur le site du Center for Bits and Atoms (CBA) du MIT, qui en sept grands points définit un fab lab et ses modalités d’utilisation. On la retrouve en français ici.

Fab Labs – Tour d’horizon
Ce rapport d’une soixantaine de pages est une présentation très complète de ce qu’est un fab lab, ce qu’il contient, ses usages et pratiques, etc. Il présente également d’autres espaces de fabrication numérique personnelle. Un véritable état des lieux des fab labs, un incontournable pour ceux qui s’intéressent à cette nouvelle forme de l’innovation participante.

Comment ouvrir un fablab – Construire le monde de demain en 7 jours (ou plus)
Traduction de Limouzi Lab d’un texte du Fablab d’Amersfoort (Harmen G. Zijp / FabLab Amersfoort ) aux Pays-Bas. C’est en quelque sorte le résumé rapide de Comment monter son fablab dans son garage (ou presque) ? Il donne les informations de base, les principales étapes pour créer un fab lab à partir de rien, avec un petit budget et une petite équipe et ce de manière autonome (ou presque), sans faire appel préalablement aux pouvoirs publics et à leur subventions. C’est donc une approche « du bas vers le haut » qui est proposée ici, un modèle général qui n’est pas orienté spécifiquement vers les bibliothèques. Liste des machines et logiciels pour démarrer.

Mini Fablab
Ce site néerlandais propose (en anglais), à partir de l’observation de départ que la plupart des gens venaient au Fab lab d’Utrecht ProtoSpace pour construire de petits objets, une liste de machine à coûts réduits, permettant ainsi de construire un mini fab lab à peu près n’importe où, chez soi, dans une école, une bibliothèque…

Fablabo
Wiki mis en place par l’association Ping (Nantes, France) proposant diverses ressources (liste de machines, outils, logiciels libres, projets en cours, etc.) ainsi que plusieurs liens permettant de connaître l’histoire, la charte des fabs labs et autres lectures pertinentes.

Fab Wiki
Comme son nom l’indique, un wiki international sur les fab labs, avec entre autre une page très intéressante sur les consignes de sécurité à respecter dans cet espace particulier. Car ne l’oublions pas, bien que ce soit de la création numérique, les machines qui coupent, soudent, et les outils, sont bien réels.

 

Fab Labs au Québec

Fab Labs Québec est une « communauté motivée par l’émergence de l’interstructure des Fab Labs au Québec ». Le site propose des informations générales sur les fab labs (historique, mouvement), mais aussi des informations plus pratiques pour «Démarrer son Fab Lab», ainsi que les projets en cours au Québec.
échoFab est le fab lab installé à Montréal. Il ouvre ses portes au public deux journées par semaine, répondant ainsi à la charte du MIT. On y retrouve de nombreuses machines-outils, des ordinateurs et des outils traditionnels. En plus de l’aspect technique et technologique, du personnel très compétent est sur place pour accompagner les citoyens dans leurs projets.

DèmosLab
C’est le deuxième fab lab au Québec, qui a ouvert ses portes tout récemment. Il se trouve à Chicoutimi et on peut s’y rendre gratuitement une journée par semaine. On y retrouve une imprimante 3D, des micro-contrôleurs et micro-ordinateurs, et de l’équipement d’électro-mécanique.

Eastern Bloc
« Eastern Bloc est un centre de production et d’exposition voué à la promotion des nouveaux médias et des arts interdisciplinaires. » Dédié essentiellement à la communauté artistique, le lab d’Eastern Bloc, situé à Montréal, possède de nombreux outils et permet une création à « l’intersection de la technologie et de la science ». Des ateliers ouverts à tous sont également organisés.

ÉchoRap
ÉchoRap est une imprimante 3D conçue au Québec (inspirée du projet RepRap) et qui sera commercialisée par Robotic Sequencing. Il est prévu qu’elle soit livrée à assembler et l’ambition du projet est de créer une imprimante 3D à faible coût, facile à monter, et qui pourra à son tour produire des pièces pour en fabriquer une autre.

On retrouve à Montréal d’autres lieux de créations numériques et robotiques, liés à l’art comme Hexagram-UQAM et Hexagram-Concordia, qui sont des centres de recherche en arts médiatiques et technologies réservés aux chercheurs et artistes, ou Foulab, qui est un hackerspace, dont les utilisateurs sont membres, mais qui ouvre ses portes aux curieux une fois par semaine. Turbine, qui est un « centre de création, de formation, de recherche et de diffusion de pratiques actuelles en art et en pédagogie », a mis en place en 2012 un Fab lab mobile sous forme de projet ponctuel, dédié à la médiation culturelle.

 

Fabs Labs, makerspaces et bibliothèques

A librarian’s guide to makerspaces : 16 resources
Cette page de OEDb (Open Education Database) propose 16 liens pointant vers des ressources pour toute institution réfléchissant à la possibilité d’implanter un makerspace dans ses espaces et les façons de le faire.

Makerspaces, Parcipatory learning, and Libraries
Blogue de Buffy Hamilton, Learning Strategist for the Cleveland Public Library in Cleveland, Ohio. On peut y lire ses définitions, réflexions sur ce qu’est et sur ce qu’on peut faire d’un makerspace en bibliothèque.

Made in ma bibliothèque
Sabine Blanc, journaliste, reprend l’idée de l’évolution des bibliothèques et de leur accompagnement des changements de la société, qui, après l’informatique et internet, passe maintenant par l’implantation d’espace de création numérique. Elle présente le Fab lab de la Fayetteville Free Library, ainsi que quelques réflexions intéressantes sur le modèle d’affaire à appliquer à ces nouveaux lieux.

Webinar : « Made in a Library » (OCLC/LJ)
En mai 2012, OCLC et Library Journal ont proposé un webinaire sur les fab labs et autres espaces de création en bibliothèque intitulé : Made in a Library. Ce blog en propose une synthèse/ résumé avec des nombreuses questions à se poser en tant que bibliothèque et des pistes de réponses. On y trouve aussi des exemples concrets comme le Fab Lab de Fayetteville Free Library, ainsi que des listes de machines et outils.

The Labs @ Carnegie Library of Pittsburgh
Cet article présente The Labs de la Carnegie Library de Pittsburgh, un espace dédié à la création numérique pour les adolescents, inspiré du YOUmedia de Chicago.

The Makings of Maker Spaces
Un article de l’American Libraries Magazine, en trois parties, et qui présente des modèles de makerspaces et les partenariats qui fonctionnent, une entrevue de l’auteur Cory Doctorow, ainsi qu’un historique de ces espaces et une liste de machines qui composent ces espaces de création. On y retrouve également diverses ressources. Il est cependant intéressant de noter que bien que le Fab Lab de Fayetteville y est mentionné, les mots et le concept de fab lab ne sont pas évoqués…

Fab Labs at the Library
Allen County Public Library et Fayetteville Free Library offrent toutes deux des modèles différents de fab labs ou de makerspaces (l’article propose d’ailleurs un encadré avec la terminologie utilisée), dans une remorque sur le stationnement de la bibliothèque pour la première et à l’intérieur même de l’édifice pour la seconde. La volonté de proposer de tels espaces en bibliothèques publiques part d’une réflexion autour de la phrase du directeur de la Allen County Library, Jeff Krull : “The library is in the learning business, not just the book business”.

 

Photo : échoFab (Montréal) par Gaëlle Bergougnoux, licence : CC BY-NC-SA

Mot(s)-clé(s) associé(s) à cet article :