juil - 2011 29

Portrait de Sarah Vaughan
Je débite cette petite rengaine plusieurs fois par jour et ça commence à franchement m’énerver.
Ça va comme suit :

- Avez-vous un accès Internet ?
- Oui.
- Vous auriez pu consulter le catalogue de chez vous et renouveler vos documents vous-mêmes.
- Ah ! oui !
- Attention, cependant, lisez bien les consignes. Quand ça devient rouge, méfiez-vous.
- OK.
- Vous pourriez aussi réserver les documents qui vous intéressent.
- Ah ! oui !
- Aimeriez-vous une démonstration ?
- OK.

Au pif, je dirais qu’un citoyen sur deux ne sait pas que la consultation du catalogue Nelligan peut se faire en ligne.
Je transmets une expérience terrain du bout de l’île, mais je parie que le phénomène est réseau.

Serait-il possible, envisageable et/ou souhaitable d’informer les citoyens ?
Des placards dans le métro ? Des barbouillages sur les autobus ? Des aimants de frigo ? Des bannières tirées par des avions survolant la ville des festivals ?

Bref, j’aimerais changer de toune !

| L’image [Portrait of Sarah Vaughan, Café Society (Downtown), New York, N.Y., ca. Aug. 1946] (LOC) par Gottlieb, William P., 1917- provient de la galerie de la Library of Congress sur Flickr – Aucune restriction de copyright connue |

Mot(s)-clé(s) associé(s) à cet article :