nov 22

Ivanchanging

Inspirant; c’est le sentiment que j’ai ressenti à la suite de ma rencontre avec le directeur de la Changning Library. Nous avons eu l’opportunité d’échanger quelques heures avec un homme passionné et passionnant.

Avant tout il faut dire que la rencontre elle-même avait quelque chose de bien spéciale. Nous avons été accueillis dans un immense et luxueux salon. Anne-Marie et moi  à une extrémité, le directeur à notre droite et notre nouvelle accompagnatrice et traductrice à gauche. Assistante discrète qui nous servait le thé, ambiance très formelle. Je commence à bien aimer mon rôle d’ambassadeur !

Bref, il nous a parlé de l’importance des bibliothèques dans la contribution au bien-être et à l’éducation de la population. Il a insisté sur les efforts qu’ils avaient faits afin que sa bibliothèque soit accessible au plus grand nombre possible et offrir un large éventail de documents et d’informations. L’usager doit être au cœur de la bibliothèque, pas le bibliothécaire a-t-il précisé.

IvanLibre-serviceLa bibliothèque est une des plus grandes (dix étages)  récentes, et assurément modernes de Shanghai. Plus de 600 abonnements à des journaux ainsi que 100 postes d’accès à internet sont disponibles aux usagers qui étaient plus nombreux lors de notre passage. C’est la seule bibliothèque de Shanghai  à avoir la technologie RFID et des postes de libre service.

De nombreux programmes et activités  d’animation et de médiation sont offerts par la bibliothèque. On y retrouve également une salle de spectacle et une salle d’exposition.

Le 8e étage est consacré à la collection « Windows of China ». Cette section de  permet aux ressortissants étrangers de se familiariser avec la culture chinoise via des documents en langues diverses. Le décor est typique d’une bibliothèque d’un gentleman britannique!

 

Le directeur est très fier des nombreuses ententes internationales que sa bibliothèque a conclues. À suivre.

Shopping

Au hasard de nos promenades, nous avons rencontré Monsieur Ming Xu. Ce designer chinois et sa partenaire architecte française ont leur boutique dans l’ancienne concession française. Nous avons été charmés autant par ses magnifiques créations que par son élégance et son français.  Si vous êtes curieux, allez voir son site.

Courrier du lecteur

Non, nous ne logeons pas à l’hôtel de la bibliothèque, car celui-ci est en rénovation. Nous sommes cependant à quelques pas de la bibliothèque et de nombreux consulats. Notre hôtel est surtout fréquenté par les membres du gouvernement. On croise souvent des ressortissants étrangers travaillant à Shanghai. J’aime bien; pas du tout l’ambiance «  touristes en cavale ».

Ivan


Partager cet article sur Partager sur Facebook Partager sur Twitter Delicious
Mot(s)-clé(s) associé(s) à cet article :


Les commentaires sont fermés pour cet article.