sept - 2011 26

Photo 13Photo 7biblio_stpierre3Photo 8Photo 11

La bibliothèque de Saint-Pierre située au cœur du quartier Saint-Pierre à Lachine  partage l’édifice du 183 rue Des Érables avec l’aréna Martin-Lapointe, le Centre culturel et communautaire Fernand-Laplaine et les bureaux du comité de revitalisation urbaine et intégrée de Saint-Pierre (CRUISP). Depuis 2003, ce quartier défavorisé est impliqué dans une démarche de revitalisation urbaine et intégrée*, son slogan : Saint-Pierre imagine… une place pour tous!

La rénovation complète en 2006 de cette bibliothèque, l’une des plus petites du réseau (340 m2, un ancien gymnase d’école) a sans contredit contribué à lui redonner un nouveau souffle et à l’ancrer davantage dans le milieu. On a su y créer un milieu accessible, convivial, agréable, sécuritaire, une place pour tous. On y offre les mêmes services que

les plus grandes : ouverture 7 jours / 7, Wi/fi, de l’aide à la recherche, des conseils de lecture, une salle de réunion et d’animation,  etc   Les activités offertes sont organisées en réponse aux besoins exprimés par le milieu et en partenariat avec soit : la maison de jeunes, un groupe de citoyens, le CRUISP, les écoles primaires, ou autre organisme.  La bibliothèque participe aux grands projets du quartier, programme pour la réussite scolaire,  campagne sur la sécurité,  les fêtes du quartier, le programme graffiti.

affiche study buddies bibliothèque Lachineaffiche héros du samedi bibliothèque St-Pierre

Définition de revitalisation urbaine intégrée : C’est une démarche axée sur la concertation et la participation citoyenne qui vise l’amélioration des conditions de vie des résidants d’un secteur défavorisé.

Mot(s)-clé(s) associé(s) à cet article :
sept - 2011 19

Anjou

Au loin, dans l’Est de la Ville, se trouve le magnifique royaume d’Anjou. Il s’agit d’un éden verdoyant semi-urbain, semi-banlieusard où une quarantaine de milliers d’âmes ont élu domicile. Ce royaume possède une forteresse commerciale immense, ainsi qu’un parc d’affaire très dynamique. Au cœur de ce royaume se trouve une grande bibliothèque prénommée en l’honneur d’un ancien grand seigneur du coin et actuellement gérée par une authentique comtesse originaire des vieux pays. On parle ici bien-sûr de la bibliothèque Jean-Corbeil.

La bibliothèque Jean-Corbeil se situe littéralement au cœur de l’arrondissement. En l’absence de maison de la Culture à Anjou, l’institution bibliothéconomique occupe une place importante dans la diffusion de la culture, mais tient également le fort comme lieu de rencontre et de socialisation des habitants du quartier. Un contexte parfait pour en faire une bibliothèque du 21ième siècle quoi.

On peut affirmer, en toute modestie bien sûr, que ce qui distingue la bibliothèque outre son décor vintage brunâtre et orangé des années 80,  est sans doute sa volonté de dynamisme et son ouverture d’esprit. En effet, la bibliothèque Jean-Corbeil embarque dans autant de projets que possibles et s’affaire à offrir une variété de services le plus large possible à ses clients. Ainsi, on y retrouve la plupart des collections spéciales présentent à Montréal (coups de poing, réussite scolaire, nouveaux arrivants, etc), mais également une collection inédite d’albums ados et un panneau des coups de cœur du Club des Irrésistibles. Une volumineuse collection de CD aux teintes jazz fait également partie de l’offre « particulière» de la biblio.

La bibliothèque a la chance d’avoir une équipe de cinq bibliothécaires dont un spécialement dédié à la médiation et l’animation du livre. Ainsi, de très nombreux projets sont mis en place à chaque année ce qui favorise une appropriation impressionnante de la bibliothèque par la communauté et les organismes. La bibliothèque essaie tant que faire se peut de lever la main et être présente lorsque des projets sont proposés.

Olivier Barrette

Mot(s)-clé(s) associé(s) à cet article :
sept - 2011 06

43 biblios

Cet été, Mme Véronick Raymond, du blogue de Radio-Canada, écrivait Les cinq commandements du parfait rat de bibliothèque montréalais. Pour elle, un aspect majeur et positif de notre réseau résidait dans la spécificité de nos 43 bibliothèques:

« Chaque établissement a sa spécificité, à l’image des communautés qui le fréquentent. À la Bibliothèque interculturelle du chemin de la Côte-des-Neiges, on a une collection de livres en langues étrangères allant du vietnamien à l’hindi en passant par le tamoul et le tagalog… alors qu’à Hochelaga, on a l’une des plus grandes collections pour enfants. Certaines bibliothèques sont miniatures, d’autres logent dans de beaux édifices historiques.»

En effet, nous sommes un grand réseau. Nous nous sommes donc dit qu’il serait intéressant d’apprendre à mieux se connaître et d’avoir un espace commun pour partager nos particularités. L’objectif est fort simple : faire le tour des 43 bibliothèques de notre réseau en moins de 52 semaines. Les billets seront diffusés les lundis, de septembre 2011 à août 2012.

Pour les plus motivés, c’est aussi une occasion d’en apprendre plus sur la méthode de publication de ce blogue.

Voici les règles du jeu :

  • Nous demandons un texte d’environ 150 à 250 mots avec une ou deux photos (ou vidéo, pour les plus motivés).
  • Nous cherchons à connaître et à mettre en valeur la spécificité de votre bibliothèque: que ce soit par l’entremise d’une collection particulière, d’une activité particulière, de votre bâtiment, des usagers de votre arrondissement, de vos employés, etc.
  • Puisque vous écrivez pour vos collègues, nous vous invitons à user de cette liberté dans l’écriture et le style de vos textes.
  • Les plus courageux peuvent prendre cette occasion pour apprendre à publier sur Espace B via l’interface WordPress. Pour les autres, nous nous occuperons de la publication. Patrick M. Lozeau est à votre disposition pour vous aider si vous avez des questions.
  • Le mieux serait un article par bibliothèque et non un article par arrondissement, mais nous sommes accommodants.
  • Les billets doivent nous être envoyés le vendredi précédant votre publication.

Pour partir ce projet, nous avons décidé de demander à certaines personnes de partir l’aventure.

  • Mardi, 6 septembre : Présentation du projet
  • Lundi, 19 septembre – Bibliothèque Jean-Corbeil (Olivier Barrette)
  • Lundi, 26 septembre – Bibliothèque Saint-Pierre (Francine Dupuis)
  • Lundi 3 octobre – Bibliothèque Robert-Bourassa (Jean-François Pépin)
  • Lundi, 10 octobre – Bibliothèque Langelier (Madeleine Godin)

Merci beaucoup et en espérant que ce projet vous emballe autant que nous,

Thierry Robert,
Pour l’équipe des médias sociaux

Mot(s)-clé(s) associé(s) à cet article :