août - 2011 19

5715585792_1ca4708931_z
L’été autour de Publie.net tire à sa fin. Lundi prochain, le 22 août, nous clôturerons en beauté cette fête du livre numérique par une séance de clavardage avec l’auteur François Bon à 12h.

Nous avons été ravis par la réponse favorable du public à l’égard de ces oeuvres littéraires numériques disponibles en lecture continue. Saviez-vous que 38 365 pages ont été lues en ligne au cours des deux derniers mois? Une belle surprise pour les bibliothécaires qui se sont engagés dans ce projet de médiation, bien plus par conviction et par passion que sur les heures de travail et sur la promesse de statistiques éclatantes…Même le catalogue s’est mis de la partie: tous les titres impliqués dans les activités ont été traités de manière à être accessibles.

Ce résultat suggère néanmoins que les efforts consentis en matière de médiation numérique et de mise en valeur de ressources en ligne peuvent faire une différence. C’est aussi très réjouissant de constater que l’on peut explorer des mondes qui ne sont pas ceux de la littérature mainstream et que l’on peut contribuer à la bibliodiversité.

Les animations qui ont été réalisées dans le but d’accompagner chacune des oeuvres sélectionnées dans le cadre du parcours de lecture proposé ne manquaient pas de bonne humeur et de folie. Avec La science des lichens de Mahigan Lepage, nous avons lancé un Tumblr d’occasion. Pour Cartons de Christine Jeanney, la première semaine de juillet, nous avons déménagé des textes sur le thème du déménagement et réuni des auteurs en co-location dans une auberge espagnole sur Scoop.it. Le scarabée d’or d’Edgar Allen Poe, qui est une oeuvre de cryptologie avec une énigme à décoder, a été le prétexte pour proposer des codes QR (et incidemment, le prétexte pour faire en sorte que la médiation des oeuvres circule entre les territoires physiques et numériques des bibliothèques). L’auteur G@rp de Locked in Syndrom – où il est question de jeux vidéos- a ensuite accepté de se prêter au jeu de l’entrevue avec notre bibliothécaire spécialiste des jeux. C’était une façon de renouer avec la rencontre d’auteur classique mais version en ligne. Quand le roman noir de Didier Daeninckx, À louer sans commission, est arrivé, nous avons été rencontrer le Directeur de la police du SPVM pour lui demander de partager avec nous ses coups de coeur policier, ne manquez pas de voir les vidéorecommandations! Les Notules dominicales de culture domestique par Philippe Didion ont été introduites et portées dans un écrin par un lecteur d’exception: Benoît Melançon de L’oreille tendue a accepté de nous amener avec lui À la découverte de la Notulie. Nous sommes quelques uns à ne pas en être encore revenu. Avec Les Je-sais-pas de Sarah-Maude Beauchesne qui est une création qui s’écoute autant qu’elle se lit, nous avons augmenté l’oeuvre d’une playlist qui présente des pièces de musique qui sont mises en scène dans le texte…

Et maintenant, c’est la semaine du chef d’orchestre de Publie.net et l’auteur de l’essai Après le livre: François Bon que nous recevons avec un très très grand plaisir. Je vous invite à consulter la mise en réseau de Après le livre, préparée par Patrick Lozeau. Soulignons que Après le livre paraîtra aux éditions du Seuil en septembre 2011 – avec une peau en papier.

Vous avez tout le weekend pour lire cette oeuvre, si ce n’est déjà fait, et, que vous l’ayiez lue en tout ou en partie, ou pas du tout – vous en aurez le goût ensuite-, nous vous invitons à discuter de cette lecture et de la question : qu’est-ce que l’écriture numérique change au destin du livre et aux enjeux de la littérature?, lundi prochain en clavardant avec François Bon. Aiguisez vos claviers!

| La photo représentant François Bon provient de la galerie de la Bibliothèque universitaire d’Angers sa-by-cc source : Flickr |

Mot(s)-clé(s) associé(s) à cet article :