avr - 2010 22

Non, je ne veux pas parler de la célèbre collection éditée par Hachette mais d’une série de ressources pour verdir la bibliothèque que j’ai rassemblées ici : des incontournables, des blogues, recommandation de lecture et autres.

Si vous déroulez vous trouverez également un billet dédié au Jour de la terre : Lectures numériques durables.

Au-delà de la certification LEED requise pour les nouvelles bibliothèques dans le cadre du programme RAC (qui est une excellente démarche), des initiatives locales ou réseau pour des bibliothèques plus vertes à Montréal ne seraient-elles pas bienvenues?

Mot(s)-clé(s) associé(s) à cet article :
avr - 2010 12

Vendredi dernier à BAnQ, des représentants de différentes bibliothèques québécoises se rassemblaient pour une journée d’information et de réflexion sur le thème de la référence virtuelle coopérative. À cette occasion, Joseph Blonde de l’Université Concordia a présenté, avec un enthousiasme contagieux, l’état de la situation de ce service : concepts généraux, pratique, tendances et cas de figures. Joseph Blonde a été impliqué dans le développement du service Ask a Librarian à Concordia depuis 2003 et il en est toujours le coordonnateur. D’abord, sous la forme d’un projet pilote, le service qu’il a contribué à mettre en place connaît une forte croissance depuis son inauguration.

Pour définir la référence virtuelle, Blonde nous renvoie à la définition de Cécile Lointhier (Argus 2004, 33(1), 21-29) que je résumerai ainsi : service de référence qui implique l’usage d’un dispositif informatique et, habituellement, un accès Internet pour communiquer avec les usagers sous le mode de clavardage, SMS, courriel, VOIP, co-navigation, application mobile.

Poursuivre la lecture »

Mot(s)-clé(s) associé(s) à cet article :
fév - 2010 10

Image du jeu Small Worlds

Une ludographie Web, est-ce que vous connaissez?

Mais, je vous en conjure, ne commencez pas à douter de vos connaissances générales, il s’agit d’un terme encore très peu utilisé pour promouvoir les services ludiques en bibliothèque. Son utilité : offrir un ensemble de ressources ludiques disponible sur le Web et qui sont appropriées aux besoins spécifiques d’une clientèle.

En fait, de plus en plus de bibliothèques se questionnent sur la possibilité d’ajouter des produits ludiques à leur offre de service. Malgré qu’il s’agisse d’une initiative des plus louables, les bibliothécaires pourraient d’ores et déjà exploiter les ressources actuelles de leurs environnement en offrant un premier point de service ludique : les jeux disponibles gratuitement sur le Web.

Poursuivre la lecture »

Mot(s)-clé(s) associé(s) à cet article :
déc - 2009 03

10ème anniversaire de Contact

Chaque jour, Montréal s’enrichit de nouveaux citoyens venus des quatre coins du monde. Pour plusieurs d’entre eux, la langue française reste à découvrir.
En 1999, en vertu de l’Entente entre la Ville de Montréal et le Ministère des Relations avec les citoyens et de l’Immigration du Québec, les bibliothèques publiques de Montréal ont élaboré le programme Contact, le plaisir des livres afin de rejoindre les immigrants ainsi que les clientèles francophones de milieux défavorisés.

Poursuivre la lecture »

Mot(s)-clé(s) associé(s) à cet article :
sept - 2009 08

coupdepoing21

Le livre jeunesse se porte bien en France comme au Québec si l’on regarde les chiffres de production. C’est particulièrement vrai pour le livre d’image qui devient un phénomène éditorial qui gagne un succès critique en même temps qu’un succès d’estime, même auprès des adolescents, et donc en étirant son registre au-delà des frontières de la petite enfance.

Cependant, même si la quantité et la qualité sont au rendez-vous, ça ne signifie pas que l’on obtiendra une diffusion équitable pour tous les genres d’ouvrages. Bien au contraire, lorsque le choix est vaste, il est encore plus facile, au moment de l’acquisition de rejeter certaines productions dont le sujet et le traitement constituent une source potentielle de controverses.


Qu’est-ce qu’on fait avec cette littérature qui discute de l’homosexualité (Marius), du suicide d’un parent (Ma maman du photomaton), de la violence (Nul poisson où aller), de l’intolérance (On aime pas les chats)?

Poursuivre la lecture »

Mot(s)-clé(s) associé(s) à cet article :