fév - 2010 25

Aujourd’hui, le Devoir annonçait via le Sismographe que : ‘Tous les livres numériques des éditeurs québécois se retrouvent maintenant sur un seul et unique portail, livresquebecois.com. Plus de 1400 titres sont déjà rassemblés sur cette librairie numérique présentée comme «l’unique portail dédié à la littérature d’ici». » La bibliothèque numérique québécoise accouche d’elle-même. Les enjeux culturels, technologiques, légaux, économiques sont nombreux.

Pour démêler quelques noeuds, lors du dernier Congrès des Milieux documentaires, François Paquette s’est livré à un exercice pédagogique des plus réussis sur le thème Livre électronique en bibliothèque 101 :

Le livre électronique

Visualiser plus de présentations de Francois Paquette sur Slideshare.

Marie D. Martel

Mot(s)-clé(s) associé(s) à cet article :
fév - 2010 07

Bonjour à tous

Voici une liste qui, j’espère, sera utile pour les bibliothécaires et la clientèle des bibliothèques de la Ville de Montréal. Cela a commencé lorsqu’une cliente m’a demandé la liste des lauréats et des nominations du Man Booker Prize. Ne trouvant aucune liste qui soit pratique et instantanée, j’ai décidé de m’attaquer au problème. Après un faux départ et un disque dur de sauté, j’ai finalement trouvé une présentation qui me semblait acceptable et qui n’a depuis jamais causé de problème.

L’idée de départ était d’avoir une présentation uniforme pour toute liste, qu’elle soit  facile (10pt), agréable à lire (pas d’Arial et encore moins Comic !) et pouvant contenir le maximum d’informations sur une seule ligne ; ce qui explique le format (légal) et l’orientation (paysage). J’ai choisi cette disposition en fonction de la description la plus longue à ce moment (Prix du GG en traduction).

Ces listes décrivent non seulement les gagnants de prix littéraire entre 2000 et 2009 mais aussi les nominations et ce, dans chaque catégorie. Ce qui donne une vue plus large de l’œuvre d’un auteur ; en effet, souvent un auteur fait parti des nominations avant de décrocher un prix. Parfois, il est en nomination pour un Prix et gagnant pour un autre.

Il est à noter que c’est une première partie. Il reste le Prix Bédélys en bande dessinée (fort apprécié de ceux qui l’ont vu) et le Man Booker Prize. Ces derniers sont référencés avec des hyperliens mais j’ai des problèmes avec la typographie lors de la création des pdf. En attendant que je trouve la solution, voici les prix littéraires en question :

Marc Lemaire

Mot(s)-clé(s) associé(s) à cet article :
jan - 2010 22

Photo présentant une portion d'un soulier de course »
S’il y a bien une tendance qui tend à se renforcer ces derniers temps
sur la plateforme sociale, c’est que les consommateurs ont désormais le réflexe d’y retrouver leurs organismes préférés. »

Et, on a le choix, la diversité des organismes présents sur Twitter, pour ne nommer que celui-là, est vaste comme la mer. Par exemple, l’Hôpital de Montréal pour enfants y a un compte et s’investit comme tous les autres dans ce travail de création de communauté. Et je suis fait partie de ceux et celles qui suivent l’Hôpital de Montréal pour enfants comme je suis aussi bien d’autres acteurs qui composent l’ambiance de cette ville sur ce canal.

Évidemment, je ne suis pas la seule follower de l’hôpital, une bibliothécaire de Concordia fait aussi partie du cortège, @canucklibrarian, ce qui lui a permis de saisir au vol un tweet en forme d’invitation lancé par cet organisme pour le Demi-marathon de Montréal. C’est que le Demi-marathon de Montréal propose une course à dimension humaine de 5 km à laquelle on peut participer pour le plaisir ou pour une cause parmi  les 26 qui sont proposées. Jennifer (CanuckLibrarian), qui a d’abord intercepté l’appel de l’hôpital de Montréal pour enfants, a décidé de mettre ses running shoes pour contribuer à amasser des fonds pour son projet de construction, comme elle le raconte sur son blogue.

Poursuivre la lecture »

Mot(s)-clé(s) associé(s) à cet article :
déc - 2009 08

Les appareils mobiles les plus perfectionnés d’aujourd’hui (iPhone, Blackberry, Android et autres), dont les technologies seront la norme de demain, sont dotés d’appareils photo, de GPS et de boussoles. Couplez cela à un accès haute vitesse à toutes les données des centres de données et aux plus récentes technologies de reconnaissance vocale et visuelle, et nous avons dans la paume de notre main un incroyable outil d’interprétation de l’espace physique.

Ces technologies, et les possibilités qu’elles engendrent, auront certainement des impacts sur nos habitudes de consommation, notamment pour ce qui est du «bouquinage». Concrètement, comme le montre le service Google Goggles dévoilé hier, il est déjà possible, en photographiant un livre avec son appareil mobile, de consulter une foule d’information récoltée par Google à son sujet, dont bien sûr les endroits où l’on peut se le procurer.

Si j’étais libraire, cela m’inquiéterait. Dans les rayons de ma librairie, d’une seule prise de photo, je pourrai voir si le livre que je souhaite acquérir est moins cher sur Amazon, et d’un autre clic, le commander sur le champ.

Et là, on ne parle même pas des dangers pour la vie privée que la reconnaissance visuelle peut occasionner : une prise de photo, et hop, je connais tout ce qui existe à ton sujet en ligne.

Mais pour les bibliothèques, il me semble que ces technologies offrent des possibilités formidables de faire le lien entre les collections et les utilisateurs. On peut imaginer une application permettant de photographier un document (un livre, un film, un album, que ce soit à la bibliothèque, chez un ami, ou ailleurs) pour instantanément consulter sa disponibilité à la bibliothèque, lire l’évaluation des autres abonnés, etc. Si le livre n’y est pas, la bibliothèque pourrait être aussitôt informée de cette requête non satisfaite et décider de réagir en acquérant le document ou en conseillant l’usager vers d’autres ressources disponibles.

Et vous, quelles idées ces technologies vous inspirent-elles?

nov - 2009 27

Bonjour Marie,

Ça va?  Ici tu serais au paradis, Shanghai veut se positionner comme une ville high tech et je crois qu’ils vont y réussir…sauf pour la connection dans ma chambre qui, malheureusement, se déconnecte au 15 minutes…

Voici donc le dernier billet qui relate notre weekend et le début de la semaine…avec deux photos.  Je n’ai pas fait de liens web vers Suzhou car, comme je l’ai dit,  je suis vite déconnectée, alors j’écris dans word et je colle avant que messenger ne se ferme…

Poursuivre la lecture »

Mot(s)-clé(s) associé(s) à cet article :
nov - 2009 24

Les Chinois! Comment sont les Chinois? Après 10 jours en Chine, vais-je tenter une réponse ?

Et bien à vrai dire, non. Je suis persuadé que je ne peux pas répondre à cette question. Mais peut-être que je peux vous parler des shanghaïens.

Ivan_insecte2Ils sont jeunes, plusieurs parlent anglais, avide de le pratiquer et d’en connaître plus sur nous et sur l’occident et cela même si certains ont voyagé à l’étranger.  Plusieurs jeunes sont technos, très fashion – surtout les filles – et définitivement urbains. Ils sont serviables; plusieurs ont pris le temps de nous aider à retrouver notre chemin. Des petits gestes de gentillesse m’ont surpris et m’auraient surpris partout dans le monde.

Poursuivre la lecture »

Mot(s)-clé(s) associé(s) à cet article :
nov - 2009 22

Ivanchanging

Inspirant; c’est le sentiment que j’ai ressenti à la suite de ma rencontre avec le directeur de la Changning Library. Nous avons eu l’opportunité d’échanger quelques heures avec un homme passionné et passionnant.

Avant tout il faut dire que la rencontre elle-même avait quelque chose de bien spéciale. Nous avons été accueillis dans un immense et luxueux salon. Anne-Marie et moi  à une extrémité, le directeur à notre droite et notre nouvelle accompagnatrice et traductrice à gauche. Assistante discrète qui nous servait le thé, ambiance très formelle. Je commence à bien aimer mon rôle d’ambassadeur !

Poursuivre la lecture »

Mot(s)-clé(s) associé(s) à cet article :
nov - 2009 22
Une devinette pour débuter la semaine.

Quel est le signe chinois représenté sur cette photo?

Shanghainovsigne
Poursuivre la lecture »
Mot(s)-clé(s) associé(s) à cet article :
nov - 2009 21

Ni Hao,

Pour la première fois depuis notre arrivée, nous avons vu quelques rayons de soleil. Quelques rayons, quelques heures mais ce fut apprécié. Le froid inhabituel, entre 4 et 9c, a même causé des coupures d’électricité

IF_Salle-détude-à-la-Childrens-Shanghai-LibraryBon, la section miss météo étant terminée, parlons bibliothèque.

Aujourd’hui, nous avons visité  la Shanghai children’s library. Cette bibliothèque, située dans le centre-ville, se sépare en deux édifices. Le plus grand est un bâtiment historique de style euro-américain et le deuxième, plus moderne, est pour les tout-petits. Cette dernière est bien décorée et comprend une salle d’animation avec divers jeux et jouets ainsi qu’une petite installation pour des spectacles. L’édifice consacré aux 6 à 16 ans comprend trois étages et est séparé par groupes d’âge. L’architecture et la décoration sont fort belles -plancher et boiserie d’origine – mais austères selon nos critères pour une bibliothèque jeunesse. On remarque rapidement que les documents sont en excellent état et que tout est particulièrement bien rangé. Nous n’avons pas été en mesure de connaître la fréquentation de cette bibliothèque.

Poursuivre la lecture »

Mot(s)-clé(s) associé(s) à cet article :
nov - 2009 19

Pour notre deuxième journée, nous avons visité une bibliothèque de quartier. La bibliothèque Huangpu est située à proximité de la place du peuple et de Nanjing lu.

Réparti sur plus de 10 étages et de nombreuses salles thématiques,  cette succursale serait,  avec ses 20 500 mètres carrés, une des plus grandes de la ville. Elle possède près de 500 000 documents, 600 abonnements aux journaux et périodiques… À l’étage des périodiques on retrouve entre autres, un electronic reading room afin de permettre l’accès à des postes informatique et à l’internet. Lors de notre passage, la consultation des journaux semblait être l’endroit le plus « populaire ». Depuis décembre 2004 un étage est consacré aux enfants. Vision assez traditionnelle du service aux enfants !

Poursuivre la lecture »

Mot(s)-clé(s) associé(s) à cet article :