avr 11


Le titre du colloque est une question : Est-ce qu’une église peut devenir une bibliothèque du 21e siècle? et sa prémisse est la suivante:

Au Québec, une quinzaine de projets de transformation d’églises en bibliothèques ont vu le jour ou sont en émergence autant dans les milieux urbains que ruraux, démontrant qu’il peut s’agir d’occasions pour réutiliser les églises délaissées par la pratique du culte. La réutilisation de ces édifices en bibliothèques pose avec acuité la question de l’usage d’un patrimoine fondateur autant que celle de la conception des bibliothèques de demain.

À travers des questions de développement durable, cet événement vise à préciser comment un projet de bibliothèque en église est possible et…à faire le point sur les expériences vécues, mais aussi sur les tendances convergentes qui font apparaître des arrimages entre  un patrimoine bâti en quête d’usages et des bibliothèques en quête de nouveaux espaces.

L’événement se déroulera le 4 mai prochain à la Grande Bibliothèque et s’adresse volontairement à un public diversifié pour que les réponses soient plurielles : des chercheurs, des bibliothécaires, des défenseurs du patrimoine, des architectes, des élus municipaux, des gestionnaires du secteur culturel et religieux, etc. Cet événement peut être interprété comme une instance de design participatif où la parole, la participation des acteurs est prise en considération pour la réussite et l’innovation sociale dans les projets publics.

Au cours de cette journée, je présenterai une nouvelle conférence en compagnie de ma collègue, Touria Fadaili, de la Direction de la culture et du patrimoine, à la Ville de Montréal, et Mylène Gauthier, du Réseau des bibliothèques de la Ville de Québec.

Cette conférence proposera un tour d’horizon de certains des modèles, tantôt symboliques tantôt physiques, qui sont revendiqués aujourd’hui par les programmateurs de bibliothèques : Idea Store de Londres, SESC du Brésil, YouMedia de Chicago, Learning Center, Tiers lieu, Fab lab, etc
.

Nous allons dégager les conceptions et les thématiques que ces propositions possèdent en commun, notamment en ce qui concerne l’impact de la culture numérique et de la dématérialisation, et qui tendent à constituer une sorte de méta-modèle de la bibliothèque du 21ième siècle. Puis, à la lumière de cette synthèse, nous allons explorer les conditions actuelles de la programmation de ces équipements publics en essayant de soupeser l’intérêt et les limites d’une démarche qui consiste à faire émerger une bibliothèque dans un bâtiment recyclé comme une église.

C’est une invitation que nous lançons à tous.

Pour s’inscrire ou s’informer, c’est par ici. On peut aussi communiquer avec Denis Boucher au 514 931-4701, poste 224, ou par courriel à colloque@patrimoine-religieux.qc.ca.

| Bibliothèque centrale d’Amsterdam, photo par Marie D. Martel licence : cc-by-sa |


Partager cet article sur Partager sur Facebook Partager sur Twitter Delicious
Mot(s)-clé(s) associé(s) à cet article :


Les commentaires sont fermés pour cet article.