oct 20

Page d'accueil du blogue pour adolescents de la bibliothèque de San Francisco

Pour la semaine des bibliothèques publiques, les 12-25 ans sont à l’honneur du 16 au 23 octobre.

Pour continuer le Spécial Ados débuté sur twitter, j’ai décidé d’explorer les blogues pour adolescents créés par des bibliothèques. En m’inspirant des commentaires des jeunes de Valorisation Jeunesse, j’ai ciblé cinq éléments importants à prendre en compte lors de la création ou l’écriture d’un blogue pour adolescents.


1- Personnaliser votre blogue en mettant votre identité de l’avant
«Le blog permet de construire une relation avec une audience» (Psy et Geek).

Pour construire cette relation, il est primordial que les jeunes connaissent l’identité de celui ou celle qui s’adresse à eux et qui leur donne des conseils de lecture. Qu’il y ait un ou plusieurs blogueurs sur votre site, vous devez trouver une façon originale de les présenter. Les lecteurs auront ainsi l’impression de connaître davantage celui qui leur écrit et ainsi, développeront plus facilement un lien de confiance. Il est donc important d’identifier chaque billet par son auteur lorsque plusieurs bibliothécaires participent au blogue.

Dans cette optique, la bibliothèque de Seattle est un exemple qui me plaît beaucoup. Les différents blogueurs répondent à quelques questions sérieuses (et moins sérieuses) et proposent deux photos d’eux: Then (à l’adolescence) et Now.

2- Une collaboration dans les deux sens

Sur le blogue de la bibliothèque de Seattle (encore une fois), les ados peuvent eux-mêmes publier un billet. Cet aspect collaboratif est définitivement un modèle à suivre. On revient évidemment à l’idée du développement d’une relation avec l’audience, mais on s’assure en plus de diversifier les sujets et le type d’écriture et de créer un sentiment d’appartenance plus fort pour les jeunes qui le consultent : un blogue pour eux et par eux.

3- Le langage, la longueur et la fréquence en trois mots: simple, court et régulier

Si nous voulons attirer l’attention des jeunes, il faut s’assurer d’avoir un langage simple qui ne soit ni trop littéraire ni trop scolaire; un langage qui s’approche un peu plus de l’oral. Le billet, idéalement, reste assez court pour qu’il soit lu jusqu’au bout et qu’il ne décourage pas le lecteur. Pour ce qui est de la fréquence, il est difficile d’évaluer le temps idéal entre chacun des billets. Il faut d’abord considérer la disponibilité du ou des bibliothécaires qui écrivent, mais aussi équilibrer le nombre de billets pour que le blogue reste animé sans toutefois demander trop d’investissement de temps aux lecteurs. Pour assurer une fréquence adéquate, il est possible de penser à créer une routine pour certains types de billets. Par exemple, tous les lundis, on présente un coup de cœur littéraire et le vendredi, les activités à faire pendant la fin de semaine.

En résumé, le ton utilisé doit être simple, les textes doivent être courts et la fréquence régulière. Ce n’est pas plus compliqué que ça!

4- Le design : sobre et accrocheur

On ne va pas se mentir; même si vous être le meilleur bibliothécaire pour ados et que le contenu de votre blogue est génial, mais que son design laisse à désirer, il y a de fortes chances qu’il ne soit pas consulté. C’est le cas de la majorité des blogues que j’ai visités avant d’écrire ce billet; le contenu était pertinent, mais le contenant n’était pas accrocheur. Même s’il est difficile de trouver un visuel attirant à un âge où les intérêts et les goûts des gars et des filles sont aussi différents, voici deux exemples qui ont attiré mon attention :

5- Un contenu qui réponds à des objectifs clairs

Le dernier point, et non le moindre: le contenu. Celui-ci diffère beaucoup d’une bibliothèque à l’autre. Certaines choisiront de faire un blogue uniquement sur les livres, comme la Cheschire public library.

D’autres, comme les blogueurs de la Bibliothèque de Toulouse, diversifient leurs publications, mais gardent toujours un lien avec les documents que l’on peut retrouver en bibliothèque.

Finalement, certaines bibliothèques préféreront publier divers types de billets, comme la Allen County Public Library, en alternant par exemple entre livres et vidéos comiques trouvées sur le net.

Une chose est sûre, même si les quatre points précédents sont respectés, on ne gardera pas nos lecteurs si le contenu n’est pas à la hauteur!

Conclusion

En résumé, il n’y a pas de recettes miracles pour créer un blogue populaire auprès des adolescents. L’important, c’est de savoir s’adapter selon les billets les plus populaires, en se fiant à ceux qui ont le plus de commentaires en ligne et de poser des questions aux ados qui viennent en bibliothèque. Si on fait le blogue pour eux, ils doivent avoir leur mot à dire.

Pour trouver des exemples de blogues pour ados:

Claude Ayerdi-Martin


Partager cet article sur Partager sur Facebook Partager sur Twitter Delicious
Mot(s)-clé(s) associé(s) à cet article :


5 commentaires pour “Créer un blogue pour ados : 5 bonnes pratiques”

  1. Créer un blogue pour ados: 5 bonnes pratiques | L'@ctualiTIC a dit :

    [...] Dans cet article, Claude Ayerdi-Martin, de la bibliothèque de Montréal, cible cinq éléments importants à prendre en compte lorsqu’on crée un blogue pour les adolescents. Les exemples s’appliquent aux bibliothèques, mais les conseils s’appliquent à tous et sont judicieux en tout temps. Voir l’article. [...]

  2. Bernard Gagnon a dit :

    Article très intéressant et pertinent. Je vais publier un billet et diriger mes lecteurs (les enseignants du Cégep de Saint-Félicien) sur cette page. Je comprends que vous êtes bibliothécaire à la bibliothèque de Montréal. Corrigez-moi si je me trompe…

    Encore une fois, vos conseils sont précieux et vos exemples fort bien choisis.

  3. Claude Ayerdi a dit :

    Bonjour,
    Merci de vos commentaires. Je suis effectivement bibliothécaire pour les bibliothèques publiques de Montréal. Bonne journée!
    Claude Ayerdi

  4. Libellullle a dit :

    En effet pas facile de tenir un blog pour ADO ; nous nous sommes lancées dans l’expérience depuis mars 2010 et sommes ravi(e)s des retombées auprès de notre public ADO en bibliothèque.
    Je suis pour ma part entièrement d’accord sur le fait que l’aspect esthétique du blog a une très grande importance pour la suite des consultations ; c’est pour ca que nous misons plus sur la régularité des articles, au vue de notre graphisme très approximatif :)
    Très bon article, encore merci d’avoir cité notre blog :)

  5. Claude Ayerdi a dit :

    Bonjour Libellulle,

    J’ai connu votre blogue grâce à Olivier Hamel, qui a fait son stage à Limoges cet été et avec qui j’ai étudié. Le monde des bibliothèques est un monde très petit!
    Bonne journée!